Opération Tommy John pour Christopher Sauvé-Gebhardt

Photo ci-dessus : Christopher Sauvé-Gebhardt, dans l'uniforme du Royal de Repentigny.Photo Kevin J. Raftery

Revue de presse - Benoît Rioux, Canoe.ca le 31 mai 2017

 

À 21 ans, Christopher Sauvé-Gebhardt voit pointer quelques cailloux sur sa route devant le mener au baseball professionnel, lui qui a subi la fameuse opération de type Tommy John au début du mois de mai.

 

Malgré cette épreuve, le lanceur gaucher conserve le même objectif.

 

«Le parcours sera différent, ce sera un peu plus long, mais mon but demeure le même et c'est de me rendre le plus loin possible», a-t-il indiqué, mardi, en entrevue.

 

Déjà, Sauvé-Gebhardt aurait aimé tenter sa chance avec les Capitales de Québec, dans la Ligue Can-Am, cet été. Des discussions ont d'ailleurs eu lieu en ce sens.

 

Ce sera peut-être pour plus tard...

 

Dans cette veine, il serait très surprenant que Sauvé-Gebhardt soit repêché par un club du baseball majeur dans deux semaines en dépit d'un excellent début de saison avec la formation du Bryan College, au Tennessee.

 

«J'ai la chance d'être un lanceur gaucher et on dit que les gauchers au baseball ont 10 vies, a-t-il souligné. Je pourrais finir par percer à 24 ou 25 ans.»

 

ENCORE MEILLEUR?

Sauvé-Gebhardt n'est pas découragé à la suite de l'intervention chirurgicale pratiquée par le réputé docteur Jeremy Bruce, au Tennessee. Il se montre, au contraire, plutôt optimiste.

 

«Je n'ai pas le choix d'être positif, sinon la situation va m'affecter, a-t-il commenté. J'ai beaucoup lu sur l'opération Tommy John et on dit que, de nos jours, 95% de ceux qui subissent ça reviennent avec au moins autant de force. Souvent, plusieurs reviennent encore plus forts.»

 

Advenant un essai infructueux avec les Capitales, Sauvé-Gebhardt aurait logiquement disputé la saison avec le Royal de Repentigny, dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ). À défaut de pouvoir défendre le titre de champions obtenu en 2016, le lanceur demeure dans l'entourage de l'équipe. Il tentera ainsi de conseiller du mieux possible les autres artilleurs.

 

LE ROYAL FAVORI

Malgré la perte de Sauvé-Gebhardt, le Royal est d'ailleurs favori pour tout rafler cette saison dans la LBJEQ grâce à la présence de nombreux joueurs de 22 ans.

 

«C'est sûr que ça nous fait mal que Chris ne soit pas là, mais présentement, je pense davantage à l'individu, a indiqué l'entraîneur-chef du Royal, Danny Prata. On va le garder près de l'équipe et on va prendre soin de lui. D'après moi, même sans Christopher, on a la meilleure équipe de la ligue.»

 

Le joueur d'arrêt-court Vincent Dion connaît notamment un début de saison impressionnant pour le Royal avec une moyenne au bâton de ,600 en huit matchs. Il a réussi 18 coups sûrs en 30 présences officielles. Moïses Perez, Ismael Pena, Tristan Legault et Jonathan Martin font partie des autres joueurs à surveiller avec la formation de Repentigny.

 

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.