Un match amical disputé contre la France à Maskinongé

Crédits photo: Pier-Olivier Gagnon

Revue de presse - Pier-Olivier Gagnon, L'Écho de Maskinongé, 18 juillet 2018

Alors que l’intérêt pour le baseball féminin est de plus en plus marqué dans la région, Baseball Mauricie organisait un match international au Centre des loisirs Desjardins de Maskinongé, le 12 juillet dernier.

Les Korriganes de l’Académie de baseball féminin de Vitré affrontaient les Pink Sox de la Mauricie.

Cette rencontre hors-concours et amicale avait pour but de permettre à la formation dirigée par Jimmy Vachon d’effectuer les derniers ajustements avant sa participation au Championnat provincial bantam féminin qui a lieu ce week-end à Laval.

Du même coup, les jeunes mauriciennes âgées entre 14 et 16 ans ont pu vivre pleinement cette expérience enrichissante face à une équipe étrangère. «C’était une première au Canada! J’ai été informé que l’équipe française était de passage au Québec pour voir ce qui se faisait au niveau du baseball féminin parce que ce n’est pas tellement développé là-bas. Il n’y aurait pas de ligue féminine de baseball en France. Le softball est plus populaire au niveau féminin. On a saisi l’opportunité en organisant un match avec nos meilleures joueuses de niveau bantam en Mauricie», raconte fièrement Marc Surprenant, représentant régional du baseball féminin au sein de Baseball Mauricie.

Lors de sa visite au Québec, l’équipe française devait disputer un total de sept parties. Le premier arrêt était en Mauricie. «L’équipe de la France est composée de filles de 21 à 26 ans. C’est un calibre supérieur, mais on s’est organisé pour que tout le monde puisse avoir du plaisir», ajoute M. Surprenant. D’ailleurs, les officiels de la rencontre étaient deux arbitres français.

Croissance du baseball féminin

La popularité du baseball féminin est en hausse dans la région. Baseball Mauricie met tous les efforts nécessaires pour développer ce volet. «Actuellement, Baseball Mauricie compte 200 inscriptions dans le féminin. Notre réseau est en développement. Nous avons une ligue atome entièrement féminine. Nous avons aussi trois équipes dans le moustique et deux dans la catégorie pee-wee. On est sur la bonne voie», explique Marc Surprenant.

De son côté, le président de Baseball Mauricie s’est dit très heureux de la tenue de cet évènement à Maskinongé. «C’est beaucoup pour promouvoir le baseball féminin tant ici qu’à l’étranger. Les Françaises venaient ici pour prendre de l’expérience et voir ce qui se fait chez nous. C’est la première fois que Baseball Mauricie organise un match international féminin dans la région. On a décidé de présenter ce match sur le très beau terrain de Maskinongé», mentionne Francis Hénault.

Baseball Mauricie souhaiterait que l’expérience internationale entre le Québec et la France puisse se répéter dans les prochaines années.