Le programme « Rally Cap » implanté à Cleveland!

 

Texte d'Adam Morissette traduit par Jacques Lanciault

Ottawa, Ontario, le 12 mai 2017 - Créé par Baseball Canada en 2006 pour répondre aux besoins des baseballeurs y allant de leurs premiers pas dans le baseball, le programme DQ Rally Cap est rapidement devenu le programme de prédilection de nombreuses associations de baseball de petite taille au Canada.

Mais le Canada n’est plus le seul endroit où les jeunes de 4 à 8 ans participent au programme Rally Cap. En effet, pour la saison estivale 2017, le programme de baseball des « Cleveland Indians Youth » implantera notre programme Rally Cap à quatre endroits distincts.

L’ancien du baseball majeur et des Indians de Cleveland, Matt Kata, dirige le programme de développement de baseball des jeunes Indiens cet été et il a pris connaissance du programme Rally Cap il y a cinq ans.

« Grâce à mes propres recherches, en tant que personne qui voulait apprendre le plus possible, j’ai rencontré des gens de Baseball Canada et j’ai pris connaissance des programmes qu’ils mettaient en œuvre », a expliqué Kata. 

« J’adore le concept du Rally Cap. Je me suis alors replongé dans mon enfance et j’ai bien constaté que nous ne jouions pas au baseball à 9 contre 9. Dès que j’ai pris connaissance des objectifs du programme Rally Cap, j’ai immédiatement compris qu’il pouvait s’agir de quelque chose d’intéressant. J’ai alors voulu en savoir plus. »

Au terme de sa carrière de joueur de baseball à Round Rock au Texas où il évoluait au niveau AAA, Kata a œuvré à donner des cliniques de baseball dans la communauté. Après un entretien sur les réseaux sociaux avec Mark Shapiro, l’actuel président des Blue Jays, qui dirigeait à l’époque le bureau des Indians de Cleveland, Kata a sauté sur l’opportunité de retourner chez lui et de travailler au développement des jeunes baseballeurs des Indiens.

« J’ai eu carte blanche pour développer le département de baseball pour les jeunes et j’ai vraiment tenté d’agir sur l’expérience baseball des jeunes. C’était excitant », a il dit.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Rally Cap dans certaines ligues locales de Cleveland, Kata a approché André Lachance de Baseball Canada pour en savoir plus sur le programme.

« Matt m’a appelé pour apprendre à connaître le Rally Cap et nos discussions ont vraiment été positives », a déclaré Lachance. « Je pense que c’est formidable ce qu’ils feront cet été. Nous sommes heureux d’être une bonne ressource pour eux ».

Quatre ligues différentes du grand Cleveland, des organisations totalisant plus de 700 jeunes vont participer au programme « Rally Cap »!

« Nous avons ajouté des principes du “Indiens Way” sur le programme, mais les principaux principes et les plans de pratique sont les mêmes que le Rally Cap », a déclaré Kata.

En mettant l’accent sur le développement des entraîneurs par des cliniques de coaching dans les quatre ligues, le programme a déjà été bien accueilli.

« En fin de compte, les entraîneurs suivent le programme, de sorte que c’est notre travail de leur fournir les informations afin qu’ils progressent », a ajouté Kata. « Nous obtenons des commentaires positifs jusqu’ici. »

Même si le programme pilote est prêt à être lancé ce printemps, Kata est extrêmement sûr que le Rally Cap constituera un véritable coup de circuit, et ce, en se fiant à sa propre expérience.

Déjà l’été dernier, il avait intégré des éléments du programme Rally Cap en entraînant des enfants.

« J’entraînais avec un de mes amis et je lui ai dit hey, pourquoi ne pas essayer cela, » en parlant d’éléments du programme Rally Cap, « au lieu de jouer au baseball régulier ». 

« Après avoir vu le succès que nous avons connu, nous avons approché le président de la ligue qui a rapidement été convaincu. 

« Fondamentalement, chaque enfant s’est amélioré et surtout, il a vraiment apprécié son été ».

Comme dans tous les domaines, lorsque vous implantez du changement, il peut y avoir une certaine forme de résistance et de rejet. Mais pour Matt Kata et le programme de développement de la jeunesse des Indiens, les raisons sont assez simples pour promouvoir l’introduction du Rally Cap.

« Comment pouvez-vous ne pas être heureux quand vos enfants réussssent tous leurs jeux au champ extérieur, qu’il effectue ses sprints incroyables et que tous les jeunes sortent heureux d’une séance d’entraînement? »

« Nous avons l’occasion d’apporter quelque chose de neuf à l’enseignement du baseball. Je pense que le baseball est plaisant, même quand ce n’est pas du Rally Cap, mais quand ça l’est ça devient le meilleur jeu au monde. »